VOTRE KINESITHERAPEUTE DU SPORT.

Santé

Œdème post-opératoire : Grave ? Que faire ? Conseil de Kiné

9 Minutes de lecture

Vous venez de subir une opération et vous constatez un œdème post-opératoire ? Vous vous interrogez sur la gravité de ce gonflement et les actions à entreprendre ?

Pas d’inquiétude, et surtout, pas de panique 🚫 !

En tant que kinésithérapeute, je rencontre régulièrement des patients préoccupés par leur œdème post-opératoire. Permettez-moi de vous rassurer immédiatement : cet œdème est tout à fait normal 👍. Il indique que votre corps est en plein processus de guérison 🌟.

Je comprends que l’apparition de ce gonflement puisse être source d’anxiété ou d’inconfort 😟. Cependant, il est important de savoir que c’est une réaction naturelle et une partie essentielle du processus de récupération.

Dans cet article, je vais :

  • ✅ Vous expliquer pourquoi un œdème post-opératoire n’est pas un motif d’inquiétude.
  • ✅ Vous conseiller sur les mesures à prendre en cas d’œdème post-opératoire.
  • Vous donner une estimation du temps nécessaire pour que l’œdème se résorbe.
  • ✅ Vous fournir des conseils pratiques pour gérer efficacement le gonflement.

Alors, c’est parti ! 😉

Qu’est-ce que l’œdème post-opératoire ? 🤔

Lorsque vous subissez une opération chirurgicale, votre corps déclenche un processus de réparation pour soigner la zone opérée.

L’œdème post-opératoire, ou le gonflement que vous observez après une chirurgie, est une partie importante de ce processus. Voici comment cela fonctionne dans l’ordre :

1. Réaction à la blessure 🚨:

L’opération est perçue par votre corps comme une blessure. En réponse, il déclenche une réaction d’inflammation – c’est comme une alarme pour signaler qu’une partie du corps a besoin de soins.

2. Afflux de liquides 💧:

Votre corps envoie ensuite un afflux de liquides vers la zone blessée. Ce liquide est riche en nutriments et cellules immunitaires, agissant comme des ouvriers et des gardiens pour la zone touchée. Ils sont là pour réparer les tissus et combattre les infections.

3. Gonflement et œdème 🎈:

L’accumulation de ce liquide crée un gonflement, connu sous le nom d’œdème. C’est semblable à une zone de construction très active.

4. Processus de réparation 🔧:

Dans cette zone gonflée, la réparation commence. Les cellules immunitaires nettoient et protègent, tandis que les nutriments aident à reconstruire les tissus endommagés.

5. Réduction du gonflement ⬇️:

Au fur et à mesure que la guérison avance, le corps n’a plus autant besoin de liquide. Il commence alors à le réabsorber, ce qui réduit le gonflement.

 Œdème post-opératoire au genou
Œdème post-opératoire au genou
Œdème post-opératoire au pied
Œdème post-opératoire au pied

📌 Si le gonflement touche votre genou, je traite ce sujet plus en détail dans cet article : « Pourquoi mon genou gonfle ? » 😉

Causes de l’oedème post-opératoire

Comme on vient de le voir, après une chirurgie, le corps réagit naturellement en provoquant une inflammation 🔥. Cette réaction entraîne une perméabilité des vaisseaux sanguins. Ce qui permet aux fluides de s’accumuler dans les tissus et causant ainsi le gonflement.

Il existe 3 facteurs qui peuvent favoriser/maintenir cette œdème post-opératoire :

🟡 1er facteur : la position couchée durant l’intervention 🛌 :

La position allongée durant l’opération peut impacter la circulation des fluides dans le corps, spécifiquement la circulation lymphatique1. Ce changement peut conduire à une rétention de liquide dans la zone opérée, favorisant l’œdème.

1Circulation lymphatique : C’est un système de transport vital qui fonctionne en complément du système circulatoire sanguin, avec pour rôle principal le transport de la lymphe. Un fluide riche en globules blancs. Ce système aide à éliminer les déchets et les toxines des tissus corporels,

🟡 2ème facteur : le type de chirurgie 🏥 :

La localisation et la nature de la chirurgie vont avoir une influence sur la probabilité et l’intensité du gonflement. Par exemple, les interventions sur les membres inférieurs, peuvent augmenter le risque d’œdème post-opératoire.

🟡 3ème facteur : le fait que nous soyons tous différent 🧬 :

La réponse à la chirurgie varie d’une personne à l’autre. Ce qui à une influence sur la sévérité de l’œdème post-opératoire. Des facteurs tels que la condition physique générale et le type de chirurgie jouent un rôle dans cette variabilité.

Différence entre œdème post-opératoire et lymphœdème

Je remarque que beaucoup de mes patients confondent l’œdème subi après une opération avec le lymphœdème. En fait, l’œdème post-opératoire et le lymphœdème ont des causes et des caractéristiques distinctes.

Œdème post-opératoire

  • Qu’est-ce que c’est ? 🤔 Il s’agit d’un gonflement qui se produit suite à une intervention chirurgicale.
  • Cause❓: Le gonflement est dû à l’accumulation de liquide dans les tissus, souvent à cause de la réaction inflammatoire du corps à la chirurgie.
  • Caractéristiques ♦️ : Cet œdème se résorbe généralement avec le temps.
  • Durée 🕞 : Il diminue habituellement au cours des semaines ou mois suivant l’opération.

Lymphœdème

  • Qu’est-ce que c’est ? 🤔 Le lymphœdème est une accumulation de liquide lymphatique dans les tissus. Souvent due à un dysfonctionnement ou à une ablation des ganglions lymphatiques.
  • Cause❓: Il peut être déclenché par certaines chirurgies. Comme celles pour le cancer, où les ganglions lymphatiques sont enlevés ou endommagés, entravant la circulation normale de la lymphe.
  • Caractéristiques♦️: Le lymphœdème est généralement une condition chronique qui nécessite une gestion à long terme.
  • Durée 🕞: Il peut durer des mois, voire des années après la chirurgie et nécessite souvent un traitement continu.
Lymphœdème du membre gauche
Lymphœdème du membre gauche

Symptômes de l’œdème post-opératoire

📌 Notez que les symptômes que je vais vous présenter vont varier d’une personne à l’autre et changer au cours du processus de guérison.

  • Gonflement 🎈 : La zone où vous avez subi l’opération peut devenir plus grosse, c’est le signe le plus visible.
  • Peau tendue et brillante ✨ : La peau sur la partie gonflée peut paraître étirée et avoir un aspect luisant.
  • Sensibilité au toucher 👉 : Vous pouvez ressentir de la douleur ou une sensibilité lorsque vous touchez la zone gonflée.
  • Sensation de lourdeur 🏋️‍♂️ : La partie gonflée peut sembler lourde ou inconfortable.
  • Douleur et picotements ⚡ : Vous pourriez avoir des sensations de douleur ou de picotements, causées par la pression des nerfs du au liquide accumulé.
Réaction inflammatoire, oedème post-opératoire
Réaction inflammatoire, oedème post-opératoire

Mon conseil kiné ✅: Comment réduire un œdème post-opératoire ? 🤔

De nombreuses solutions sont proposées pour réduire le gonflement post-opératoire 🎈. Fort de mon expérience en tant que kinésithérapeute 👨‍⚕️ et appuyé par des sources scientifiques 📚, je vais vous partager les approches que je juge les plus bénéfiques par ordre d’importance. 🔝

🥇 Le temps

Pour réduire un œdème post-opératoire, plusieurs méthodes existent, mais l’élément clé reste le temps ⏳. Vous devez être patient car le rythme de diminution du gonflement diffère selon chaque individu. L’important est de suivre les recommandations de votre kinésithérapeute 👨‍⚕️ et de permettre à votre corps de guérir à son propre rythme.

Mais combien de temps faudra-t-il attendre ? 🤔 Je vous en parle plus en détail un peu plus loin 🔽.

🥈 La mobilisation de l’articulation et la marche

Mobilisation articulaire :

Suite à une opération des membres inférieurs 🦵, comme les genoux ou les chevilles, il est souvent impossible de reprendre la marche 🚶‍♂️ immédiatement. Dans ces situations, il est vital de maintenir l’activité des autres articulations 🔄 qui peuvent encore bouger.

Une pratique importante est la mobilisation articulaire active, qui stimule la contraction des petits muscles 💪 du pied. Cette action est essentielle car elle favorise le retour veineux 💓, aidant ainsi au drainage de l’œdème 🎈 et accélérant la récupération.

Marche :

Lorsque nous marchons 🚶🏻‍♂️, le cœur 🫀 envoie le sang vers nos extrémités grâce au système artériel. Les artères ont la capacité de se contracter pour propulser le sang vers l’extérieur. Cependant, le retour du sang vers le cœur se fait par le système veineux, qui n’a pas cette capacité de contraction dans ses parois.

Maintenant, imaginez après une intervention à la cheville ou au pied. En général, il y a des restrictions d’appui ou une immobilisation post-opératoire, ce qui rend difficile la contraction efficace des muscles du mollet.

Cependant, lorsqu’on reprend la marche, les muscles du mollet se contractent 💪 et écrasent les veines profondes . Cela permet le retour du sang 🩸vers le cœur🫀 , réduisant ainsi l’œdème post-opératoire.

En bref, la marche joue un rôle vital dans la réduction de l’œdème après une opération des membres inférieurs.

🥉 Les bas de contention 🧦

Après une chirurgie 😷, les bas de contention sont utiles. Ils exercent une pression douce sur les jambes pour limiter l’œdème. Cela favorise le retour du sang et réduit l’enflure. Portez-les surtout pendant les premiers mois post-opératoires. Vous éviterez ainsi certaines complications.

⭐️ Surélévation de la jambe / le froid / les anti-inflammatoires

J’ai volontairement mis ces trois techniques ensemble car elles sont principalement destinées sur du court terme. Généralement pendant la période immédiate qui suit la chirurgie.

Surélévation de la jambe 🦵

La surélévation de la jambe est une technique simple mais efficace pour réduire l’enflure après une chirurgie. Elle consiste à maintenir la jambe opérée en position surélevée, généralement au-dessus du niveau du cœur. Cela permet de faciliter le retour veineux et de réduire la pression dans la zone opérée, ce qui contribue à minimiser le gonflement.

Elle est généralement recommandée dans les premiers jours ou semaines qui suivent la chirurgie pour aider à contrôler l’enflure initiale. Une fois que l’enflure a diminué et que la guérison progresse, il peut ne plus être nécessaire de maintenir la jambe surélevée de manière constante.

Froid ❄️

L’application de froid est un moyen efficace de réduire l’inflammation 🔥 et de soulager la douleur après une chirurgie. Le froid a un effet vasoconstricteur, ce qui signifie qu’il rétrécit les vaisseaux sanguin. Ce qui réduit ainsi l’afflux sanguin vers la zone opérée et limitant l’œdème post-opératoire.

De plus, le froid engourdit les terminaisons nerveuses, ce qui peut aider à atténuer la douleur post-opératoire. Il agit également comme un analgésique local, offrant un soulagement immédiat.

Le froid est efficace pour réduire l’enflure et soulager la douleur dans les premiers jours après la chirurgie. Cependant, son utilisation à long terme peut être moins pratique et moins nécessaire une fois que l’inflammation initiale a diminué et que la douleur s’est atténuée.

Anti-inflammatoire 💊

Les médicaments anti-inflammatoires, tels que les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), sont prescrits pour réduire l’inflammation et la douleur. Ils agissent en bloquant la production de substances chimiques inflammatoires dans le corps.

L’utilisation d’anti-inflammatoires peut être particulièrement utile après une chirurgie. Elle aide à prévenir ou à réduire l’inflammation excessive.

Les anti-inflammatoires sont généralement prescrits pour une durée limitée, souvent pour les premiers jours ou semaines après la chirurgie, afin de contrôler l’inflammation aiguë. L’utilisation à long terme d’anti-inflammatoires peut présenter des risques d’effets secondaires indésirables. Parlez en avec votre médecin. 🩺

Pressothérapie et drainage manuel

Pressothérapie

La pressothérapie utilise des appareils à compression pour stimuler la circulation lymphatique et sanguine, ce qui aide à réduire l’œdème post-opératoire. Il faut considérer cette solution comme un traitement complémentaire. Il permet d’améliorer votre confort et de réduire les sensations de lourdeur et de fatigue dans les membre.

Drainage manuel

Le drainage manuel est une technique de massage pratiquée par les kinésithérapeutes. Il peut également aider à réduire l’enflure et à améliorer la circulation dans les zones affectées par l’œdème.

📌 Notez que l’efficacité de ces deux techniques peuvent varier. Ils ne sont pas toujours adaptés à tous les patients ou à tous les types de chirurgies. Certaines études 📚 ont montré des bénéfices, tandis que d’autres n’ont pas trouvé de différence significative par rapport à des traitements sans pressothérapie ou drainage manuel.

⏳ Combien de temps faut-il pour que l’œdème post-opératoire se résorbe ? ⏳

La résorption d’un œdème post-opératoire peut varier en fonction de plusieurs facteurs, notamment :

  • le type d’opération,
  • la gravité de l’œdème,
  • les mesures prises pour le gérer,
  • votre réponse individuelle.

Mais je comprends que vous appréciiez les données chiffrées :

🕘 En général, il faut compter 1 à 2 mois pour observer une réduction significative de l’œdème post-opératoire.

🕘 Mais, pour que l’œdème disparaisse complètement, cela peut nécessiter quelques mois supplémentaires, parfois jusqu’à 9 à 10 mois !

📌 Gardez à l’esprit que la persistance de l’œdème n’indique ni une complication grave ni un problème dans le processus de guérison.

Les 10 points clés 🔑 à retenir : L’ œdème post-opératoire

  1. Ne paniquez pas, l’œdème post-opératoire est une réaction normale du corps pendant la guérison. 🚫😌
  2. L’œdème est le résultat d’une réponse inflammatoire naturelle suite à la chirurgie. 🔥🔵
  3. Le gonflement, la peau tendue, la sensibilité, la lourdeur et la douleur sont des symptômes courants de l’œdème post-opératoire.
  4. L’œdème post-opératoire diffère du lymphœdème, qui est une condition chronique nécessitant un traitement à long terme. 🔄🕞
  5. Les bas de contention peuvent aider à réduire l’œdème. 🧦💡
  6. La mobilisation articulaire , la marche et la surélévation de la jambe sont importantes pour favoriser le drainage et réduire l’enflure. 🦵🚶‍♂️
  7. L’application de froid ❄️ et l’utilisation d’anti-inflammatoires 💊 peuvent soulager la douleur et réduire l’inflammation à court terme.
  8. La résorption complète de l’œdème peut prendre de 1 à 2 mois pour une réduction significative et jusqu’à 9 à 10 mois pour une disparition totale. 🕘
  9. La patience est essentielle, et la persistance de l’œdème ne signifie pas de complication grave. 🙏
  10. Suivez les recommandations de votre kinésithérapeute 👨‍⚕️ et laissez votre corps guérir à son propre rythme. 🧘‍♂️

Sources scientifiques 📚