VOTRE KINESITHERAPEUTE DU SPORT.

SantéSport

Rupture du Tendon d’Achille : Quelle rééducation faire ? Mes 2 Conseils

14 Minutes de lecture

Se remettre d’une rupture du tendon d’Achille peut sembler une montagne 🏔️ à escalader, mais avec les bons outils 🛠️ et conseils, chaque pas peut vous rapprocher du sommet.

En tant que kinésithérapeute, j’ai vu de nombreux parcours de rétablissement et je peux vous dire : avec patience 🕰️, détermination 💪 et les bonnes pratiques, on peut retrouver sa force et sa mobilité.

Aujourd’hui, je vous partage mes 3 conseils clés 🔑 pour naviguer dans cette aventure de guérison avec plus d’aisance et d’efficacité. Ces astuces sont le fruit de mon expérience au quotidien avec des patients comme vous, cherchant à reprendre leur vie en main après une blessure au tendon d’Achille.

Mais je ne vous le cache pas, cela ne sera pas un long fleuve 🐟 tranquille…

Dans cet article, je :

  • Vous dévoilerai les dessous de la rééducation, en mettant l’accent sur les éléments cruciaux à ne pas négliger.
  • Vous fournirai également mes conseils clés pour naviguer dans ce processus.
  • ✅ Vous donnerai une idée du temps nécessaire à la guérison.

Alors, prêts à faire ces premiers pas vers la récupération ? Suivez le guide ! 📓

Sommaire

Comprendre l’anatomie du tendon d’achille : les bases

Le tendon d’Achille, aussi connu sous le nom de tendon calcanéen, est une bande fibreuse robuste qui relie les muscles du mollet à l’os du talon, ou calcanéum. Il s’agit du plus gros et du plus solide tendon du corps humain, conçu pour supporter les charges lourdes et les tensions répétées dues à la marche, la course et le saut.

Tendon d'Achille
Tendon d’Achille

Fonction principale 👷🏼

La fonction principale du tendon d’Achille est de transmettre la force des muscles du mollet au pied . Ce qui permet ainsi les mouvements de flexion plantaire (pointant les orteils vers le bas👇🏽) et la propulsion vers l’avant. C’est grâce à lui que nous pouvons marcher, courir, sauter ou nous tenir sur la pointe des pieds.

Structure et résilience 💪

Malgré sa résilience, le tendon d’Achille est soumis à un stress considérable. Surtout chez les sportifs ⛹🏻 ou les personnes pratiquant des activités physiques régulières. Sa structure peut être comparée à un câble constitué de milliers de minuscules fibres de collagène. Ces fibres sont regroupées en faisceaux, eux-mêmes enveloppés dans une gaine protectrice appelée paraténon, qui aide à réduire les frictions.

Pourquoi est-il si vulnérable ? 🤔

La vulnérabilité du tendon d’Achille réside dans sa charge de travail mais aussi dans sa vascularisation relativement faible🩸. Surtout dans la zone située à environ 2 à 6 cm au-dessus de son insertion au talon. Cette particularité peut compromettre sa capacité à se réparer après des micro-déchirures répétées, menant potentiellement à des blessures plus graves : la rupture du tendon d’Achille.

L’importance de la prévention 👊

La compréhension de l’anatomie et de la fonction du tendon d’Achille est essentielle pour mettre en place des stratégies de prévention efficaces. Et c’est ce que je vais vous montrer plus bas. ⬇️

Saisir la complexité et l’importance de ce tendon vous aidera à mieux appréhender les enjeux de votre rééducation en cas de blessure. Un plan de rééducation bien conçu tiendra compte de toutes ces caractéristiques pour encourager une guérison complète et prévenir les futures blessures, vous permettant ainsi de retrouver toute votre mobilité et votre force 💪.

Identifier la rupture du tendon d’achille : symptômes et diagnostic

Se retrouver soudainement avec une rupture du tendon d’Achille peut être déroutant.

Le signe le plus frappant est souvent un bruit sec 🔊, semblable à un claquement, immédiatement suivi d’une douleur vive à l’arrière de la cheville ou du mollet. Comme une impression de recevoir un coup de couteau 🔪.

Les symptômes les plus communs :

On note :

  • Une difficulté, voire une incapacité, à se tenir sur la pointe des pieds 🚶‍♂️ ou à mettre du poids sur le pied affecté.
  • Un gonflement ou bleus 🔵 dans la zone concernée.
  • Une sensibilité ou un creux palpable 🕳️ là où le tendon a cédé.

Le diagnostic 🧑🏼‍⚕️

Face à ces symptômes, le bon diagnostic est essentiel pour évaluer la nature de la blessure et déterminer le traitement le plus adapté. Pour ce faire, deux principaux outils de diagnostic sont utilisés :

  • L’examen physique 🦵
  • Les techniques d’imagerie 🔬

Examen physique 🦵

Le test de Thompson est un examen fréquent. Le patient est allongé sur le ventre, les jambes pendantes. Quand le mollet est pressé, le pied devrait normalement réagir en pointant vers le bas. L’absence de cette réaction peut signaler une rupture du tendon d’Achille.

Rupture du tendon d'achille, test de Thompson
Rupture du tendon d’achille, test de Thompson

Imagerie médicale 🔬

L’IRM (Imagerie par Résonance Magnétique) 🧲 et l’échographie 📸 sont fréquemment utilisées pour confirmer le diagnostic.

  • L’IRM va montrer plus en détail la rupture et l’état général du tendon.
  • L’échographie est utile pour évaluer la séparation entre les extrémités du tendon rompu.
Rupture tendon d'achille IRM
Rupture tendon d’achille IRM

📌 Reconnaître rapidement les signes d’une rupture du tendon d’Achille et voir rapidement votre médecin 🩺 sont les premières étapes clés pour entamer votre chemin vers la guérison 🩹.

Rupture du tendon d’Achille : on opère ou pas ?

La décision d’opérer ou non une rupture du tendon d’achille dépend de plusieurs facteurs, tels que :

  • la gravité de la rupture, 🤕
  • l’âge, 👨🏼‍🦳
  • le niveau d’activité, 🏃🏻‍♂️
  • vos objectifs personnels. 👊

Si vous optez pour le traitement chirurgical 😷

La chirurgie est souvent conseillée pour les patients actifs et les athlètes. Car elle peut réduire le risque de récidive et favorise un retour plus rapide à un niveau élevé d’activité 🏃‍♂️. Elle vise tout simplement à suturer le tendon.

✅ Avantages de la chirurgie :

  • Moins de risques de récidive 🔄.
  • Meilleure restauration de la force pour certains patients 💪.
  • Préférable pour les individus très actifs 🚴‍♀️.

❌ Inconvénients de la chirurgie :

  • Risques liés à toute opération, comme les infections ou les complications de l’anesthésie 😷.
  • Temps de récupération initial potentiellement plus long 🕰️.
  • Possibles complications post-opératoires 🚑.
Suture après rupture du tendon d'achille
Suture après rupture du tendon d’achille

Si vous optez pour le traitement NON chirurgical 🌱

Cette approche va convenir aux patients :

  • moins actifs, 🛏
  • plus âgés, 👴🏻
  • à risque élevé chirurgical 🩸
  • obèse.

Bien que le risque de récidive soit un peu plus élevé, cette méthode peut également restaurer la fonction du tendon. Il consiste en une immobilisation plâtrée en équinisme1 de 6 semaines sans appui suivi d’un plâtre de marche de 4 semaines.

1Équinisme : cela signifie que le pied est incliné vers le bas, comme la position du pied d’un cheval. Ce qui relâche la tension sur le tendon d’Achille pour favoriser sa guérison. L’angle d’inclinaison est ajusté pour optimiser la position de guérison du tendon.

✅ Avantages du traitement non chirurgical :

  • Évite les risques de la chirurgie et de l’anesthésie 👍.
  • Pas de risque de complications chirurgicales 🔒.
  • Convient aux individus moins actifs ou avec des limites médicales 🛌.

❌ Inconvénients du traitement non chirurgical :

  • Risque plus élevé de récidive 🔁.
  • Récupération de la force et fonction moins prévisible 🎲.
  • Nécessite une immobilisation plus longue ⏳.
Mon conseil kiné ✅

Si vous n’avez pas de contre-indications spécifiques à la chirurgie, je vous conseille de la considérer sérieusement si vous avez une rupture du tendon d’Achille. J’ai observé que les patients ayant opté pour une intervention chirurgicale tendent à retrouver confiance en leur capacité de récupération plus rapidement que ceux qui suivent un traitement non opératoire.

Quelle rééducation faire après une rupture du tendon d’achille ? 🤔

La rééducation après une rupture du tendon d’Achille se déroule en plusieurs phases. On retrouve ⏳:

  1. Une phase de gestion de la douleur.
  2. Une phase de travail de la mobilité de la cheville.
  3. Une phase de renforcement.
  4. Une phase de retour à l’activité normal et au sport.

Quand débuter la rééducation pour une rupture du tendon d’achille ? 🤔

Les séances de rééducation devraient débuter dès le retrait du plâtre. Pendant la période d’immobilisation avec le plâtre, la rééducation n’est généralement pas requise. Cependant, une fois le plâtre enlevé, entamer la rééducation devient essentiel pour une récupération optimale.

Mais, avant de plonger dans les détails, vous vous demandez probablement à quel moment vous pourrez à nouveau marcher 🚶 après la rupture de votre tendon.

Quand peut-on remarcher après une rupture du tendon d’Achille ? 🤔🚶

La question de quand on peut recommencer à marcher après une rupture du tendon d’Achille varie selon le type de traitement choisi.

  • Si vous avez subi une opération chirurgicale : 😷🚶
    • la possibilité de remarcher peut venir assez rapidement, généralement après un minimum de 15 jours.
    • Cela dit, vous aurez besoin de porter un plâtre spécifique, positionnant le pied en flexion vers le bas (position d’équin), pendant environ 6 semaines pour assurer une bonne cicatrisation.
  • Dans le cas d’un traitement conservateur, sans chirurgie : 🌱🚶
    • Le chemin vers la reprise de la marche prend un peu plus de temps ⌛️.
    • Vous pourriez commencer à marcher après 6 semaines d’immobilisation, avec l’aide d’un plâtre de marche conçu pour soutenir le tendon guéri, et ce, pour 4 semaines supplémentaires.

📌 Gardez à l’esprit que, bien que le moment de reprendre la marche puisse varier selon l’approche choisie, le processus de rééducation lui-même et sa durée restent constants. Que vous optiez pour une intervention chirurgicale ou pour une guérison naturelle, le chemin vers la récupération et le renforcement de votre tendon et de votre jambe suivra un schéma similaire.

Voici en détail, les différentes phases de la rééducation par lesquelles vous allez passer :

1. Phase de guérison initiale : pendant la période plâtrée (0-6 Semaines)

⭐️ Objectif Principal

L’objectif durant cette période est double. D’abord, il s’agit de réduire l’inflammation 🔥 qui survient naturellement après la blessure et l’intervention chirurgicale. Ensuite, il est essentiel de favoriser la cicatrisation du tendon, en lui offrant les meilleures conditions pour une guérison efficace et durable.

Activités Recommandées :

  • Repos 🛏 : Le repos n’est pas simplement une pause dans votre routine d’activités. Il est l’élément fondamental qui assure que votre tendon guérit sans être soumis à des contraintes préjudiciables. Évitez toute activité qui sollicite trop le tendon d’Achille. Il ne faut surtout pas l’étirer (amener la pointe de pieds vers vous). Privilégier donc le repos au lit ou sur un canapé avec des déplacements limités au nécessaire.
  • Élévation du Pied 🦶🏼 : Garder votre pied élevé au-dessus du niveau de votre cœur aide à réduire l’oedème (gonflement). Utilisez des coussins ou des oreillers pour surélever votre jambe lorsque vous êtes assis ou allongé. Cette position favorise également une meilleure circulation sanguine et aide à diminuer l’inflammation.
  • Application de Glace 🧊 : Utiliser de la glace sur la zone affectée peut grandement contribuer à contrôler l’inflammation et à soulager la douleur. Appliquez un sac de glace (ou une poche de gel froid) enveloppé dans une serviette directement sur votre cheville pour éviter les brûlures dues au froid, pendant 15 à 20 minutes, plusieurs fois par jour.

🏋🏻‍♀️ Exercices clés 🔑

Durant cette période la rééducation n’est pas nécessaire mais il est essentiel de faire quelques mouvements à la maison :

  1. Mouvements doux des orteils et de la cheville 🦶🏼 : Même durant cette phase de repos, certains mouvements légers sont bénéfiques. Ils contribuent à maintenir une circulation sanguine saine dans la zone blessée, ce qui est vital pour la guérison. Vous pourrez effectuer de légers mouvements d’extension et de flexion des orteils et de rotation de la cheville. Ces exercices doivent être faits sans douleur ni tension excessive sur le tendon.
  2. Des exercices d’entretien de la musculature du membre opéré (surtout la cuisse). 🦵
  3. Des contractions statiques2 sous plâtre de votre mollet.

. .

2Contraction statique : c’est lorsque le muscle travaille et produit un effort, mais il ne se raccourcit ni ne s’allonge. Il n’y a donc aucun mouvement visible du corps ou de la partie du corps concernée. Un exemple classique de contraction statique est lorsque vous poussez contre un mur immobile : vos muscles travaillent intensément, mais puisque le mur ne bouge pas, vos muscles ne changent pas de longueur

2. Phase de massage et de récupération de la mobilité (6-12 semaines)

La phase de récupération de la mobilité s’étend de la 6ème à la 12ème semaine post-blessure 📅 ou post-opération. L’objectif durant cette phase est de restaurer progressivement la mobilité de votre cheville tout en initiant un léger renforcement musculaire.

⭐️ Objectif principal

  • Limiter de gonflement de la cheville : Pour réduire le gonflement, le port de bas de contention 🧦 est vivement conseillé. Durant cette période, il est important de continuer à limiter l’œdème post-opératoire, notamment en mobilisant votre articulation. Pour plus d’informations sur la gestion de l’œdème après une opération, je vous invite à consulter mon article dédié à ce sujet 😉.
  • Massage de la cicatrice et de l’induration péri-tendineuse. 💆‍♀️
    • Le massage aide à assouplir le tissu cicatriciel, favorise une meilleure mobilité et réduit la douleur.
      • Comment faire ? Vous pouvez le faire vous même, avec des mouvements doux. Massez la zone cicatrisée en cercles et en lignes, sans appuyer directement sur les cicatrices récentes ou sensibles.
    • L’induration péri-tendineuse vise à réduire les durcissements autour du tendon pour améliorer la flexibilité et diminuer l’inconfort.
  • Augmenter progressivement la mobilité de votre cheville : L’accent est mis sur le rétablissement d’une gamme de mouvements saine et naturelle de votre cheville, qui a été limitée par l’immobilisation.
  • Commencer un renforcement léger 💪 : En parallèle, il est temps de commencer à reconstruire la force dans les muscles affaiblis par la période d’inactivité. En particulier les muscles du mollet qui jouent un rôle clé dans la stabilité et la fonction de votre cheville.

🏋🏻‍♀️ Exercices clés 🔑

  1. Correction de la marche 🚶 : Vous commencerez à réapprendre à votre jambe comment supporter à nouveau votre poids. Cela se fait habituellement avec l’aide d’une botte de marche 🥾, qui offre un soutien tout en permettant un certain degré de flexion et d’extension de la cheville.
  • Poids partiel : Utilisez des béquilles pour commencer à mettre un peu de poids sur votre jambe affectée, selon les conseils de votre thérapeute.
  • Poids complet : Progressivement, en fonction de votre confort et de la réponse de votre cheville, vous passerez à un appui total sans aide supplémentaire.

Pour vous donner un ordre d’idée, la marche est possible 🚶✅ :

  • Sans cannes après 2 mois.
  • Sur la pointe des pieds après 3 mois.

2. Étirements doux du mollet et de la cheville : Les étirements aideront à retrouver la flexibilité perdue. Un exemple simple est l’étirement du mollet debout contre un mur.

⚠️ ⛔️ Il est important d’éviter les mouvements intenses en dorsiflexion. C’est à dire lorsque vous ramenez la pointe des pieds vers vous. Même si la cicatrisation progresse bien, les étirements intenses restent à limiter pour ne pas compromettre la guérison.

3. Exercices de flexion plantaire et dorsale de la cheville : Ces mouvements impliquent de pousser votre pied vers l’avant (flexion plantaire) et de le tirer vers vous (flexion dorsale). Ils peuvent être réalisés à la main dans les premiers temps, puis en utilisant des bandes élastiques pour ajouter une légère résistance.

4. Renforcement isométrique des muscles du mollet : Les exercices isométriques (statiques), où le muscle génère de la force sans bouger, sont excellents pour commencer à reconstruire la force sans imposer de stress excessif sur le tendon en guérison. Presser le pied contre un objet immobile (comme le sol ou un mur) sans bouger le talon peut être un bon début.

3. Phase de renforcement intense (12-24 semaines)

La phase de renforcement, qui s’étend de la 12e à la 24e semaine 📅 après une rupture du tendon d’Achille, est essentielle pour bâtir la force nécessaire pour soutenir le tendon d’Achille réparé et prévenir les futures blessures.

⭐️ Objectif principal :

L’objectif principal durant cette phase est de renforcer les muscles de la jambe, en particulier les muscles du mollet.

🏋🏻‍♀️ Exercices clés 🔑

  1. Introduction de la course légère et d’activités à faible impact 🏃: Selon votre progression et sur conseil de votre Kiné,, vous pouvez commencer à introduire des séances de course légère ou d’autres activités à faible impact.
  2. Renforcement progressif des muscles du mollet 🏋🏻‍♀️ : Utilisez des bandes de résistance ou des poids légers pour effectuer des exercices de renforcement des mollets. Tels que les soulèvements de talon. Augmentez progressivement la résistance et le nombre de répétitions.
  3. Travail d’équilibre et proprioception ⚖️: Des exercices comme se tenir sur un pied ou utiliser une planche d’équilibre aident à améliorer votre équilibre et la conscience de la position de votre corps. Cela est à mon sens essentielle pour reprendre des activités plus complexes tel que votre activité sportive.
  4. Exercices dans l’eau 💧 : La balnéothérapie peut être particulièrement bénéfique. L »eau minimise la charge sur le tendon tout en permettant un renforcement musculaire. Nager ou marcher dans l’eau sont d’excellentes options.
Rééducation tendon d'achille proprioception
Rééducation tendon d’achille proprioception

4. Phase de retour à l’activité normale ou sportive (> 24 semaines)

La phase de retour à l’activité normale ou sportive, qui débute après 24 semaines de rééducation 📅 marque une étape clé vers le retour complet à vos activités préférées.

⭐️ Objectif principal :

L’objectif durant cette phase est de vous réintroduire à vos activités habituelles. Y compris les sports et loisirs, tout en veillant à ne pas surcharger le tendon d’Achille récemment réhabilité. La clé est de progresser graduellement, en augmentant l’intensité et la charge de manière contrôlée.

Activités Recommandées :

Quand débuter la rééducation pour une rupture du tendon d’achille ? 🤔

Les séances de rééducation devraient débuter dès le retrait du plâtre. Pendant la période d’immobilisation avec le plâtre, la rééducation n’est généralement pas requise. Cependant, une fois le plâtre enlevé, entamer la rééducation devient essentiel pour une récupération optimale.

  • Reprise graduelle des sports et activités 🏀 : Commencez par des activités légères et augmentez progressivement l’intensité. Par exemple, si vous êtes coureur, commencez par de la marche rapide, puis jogging léger avant de revenir à votre rythme de course habituel.
  • Augmentation contrôlée de l’intensité et de la charge 📈 : Intégrez progressivement des exercices plus exigeants à votre routine, toujours en écoutant les réponses de votre corps. Si vous pratiquez un sport d’équipe, envisagez de reprendre d’abord par des entraînements sans contact.

🏋🏻‍♀️ Exercices clés 🔑

  1. Exercices spécifiques au sport pratiqué ⚽️ : Travaillez avec votre kiné pour inclure des exercices qui simulent les mouvements spécifiques de votre sport, afin de préparer votre corps aux demandes particulières de ces activités.
  2. Entraînement à la course et sauts 🐎 Ils aident à reconstruire la puissance et l’agilité. Commencez par de courts intervalles de course et des sauts de faible hauteur, en augmentant graduellement la difficulté.
  3. Amélioration de la force et de l’endurance musculaire 🏋🏻‍♀️🫀 : Continuez à renforcer les muscles de la jambe, en particulier le mollet, pour soutenir le tendon d’Achille et prévenir les blessures futures. Les exercices d’endurance, comme le vélo 🚲 ou la natation, 🏊‍♀️ peuvent également être intégrés pour améliorer votre condition physique générale.

Combien de fois par semaine faut-il faire de la rééducation ? 🔢

Au début, prévoyez des séances de rééducation tous les jours pendant les deux premiers mois, puis vous pouvez réduir à trois fois par semaine.

⏳ Combien de temps faut-il pour guérir totalement d’une rupture du tendon d’achille ?⏳

La guérison complète d’une rupture du tendon d’achille prend du temps, souvent près d’un an pour une récupération totale.

Mon Conseil Kiné ✅ :

Il est important de s’armer de patience durant le processus de guérison d’une rupture du tendon d’achille. Ne vous laissez pas décourager si vous avez l’impression que vos progrès en rééducation stagnent ; cela fait partie intégrante du processus de guérison.

En effet, il peut arriver que votre corps semble faire du surplace à certains moments, pour ensuite mieux repartir. Gardez en tête que les progrès ne sont pas linéaire ❌.

La patience et la persévérance sont vos meilleurs alliés pour traverser cette période et atteindre une récupération complète. 💪

Les points clés 🔑 à retenir : Rupture du tendon d’achille, quelle rééducation faire ?

  1. Temps de Guérison 🕢 : Anticipez jusqu’à un an pour une récupération totale de la rupture du tendon d’Achille.
  2. Lancement de la Rééducation 🏋🏻‍♀️ : Initiez les séances de rééducation une fois le plâtre retiré, elles ne sont pas nécessaires durant la phase d’immobilisation.
  3. Rythme des Séances 🔢 : Débutez avec une rééducation quotidienne pendant les premiers deux mois, réduisant ensuite à trois fois par semaine.
  4. Début de la Guérison (0-6 Semaines) 🔥 : Concentrez-vous sur la diminution de l’inflammation et le soutien du tendon grâce au repos, à l’élévation du pied et à l’application de glace.
  5. Regain de Mobilité (6-12 Semaines) 🗽 : Travaillez à augmenter la mobilité de la cheville progressivement et à commencer un léger renforcement, tout en pratiquant des massages cicatriciels et en contrôlant l’œdème.
  6. Période de Renforcement (12-24 Semaines) 💪 : Ciblez le renforcement des muscles de la jambe, notamment du mollet, et débutez des activités à impact modéré.
  7. Reprise des Activités (Post 24 Semaines) 🏀: Reprenez progressivement vos activités sportives et de la vie quotidienne, en ajustant soigneusement l’intensité et la charge.
  8. Conseil de Kiné ✅ : Armée-vous de patience et de persistance. Il est normal que le progrès semble parfois stagner, ce qui fait intégralement partie du chemin vers la guérison.

Sources scientifiques 📚