VOTRE KINESITHERAPEUTE DU SPORT.

Santé

Le Lumbago : C’est Quoi ? Grave ou Bénin ? Quelles Solutions ?

12 Minutes de lecture

Un site élaboré par un kiné sans parler de lumbago c’est comme un site de foot sans parler de Messi ou Ronaldo, ça ferait bizarre non ? Je me dois donc de vous en parler.

Le lumbago est une pathologie extrêmement fréquente qui peut toucher quasi tout le monde (7 à 8 personnes sur 10 tout de même !). J’en ai personnellement fait les frais à plusieurs reprises😒.

Lors d’un épisode de lumbago, en général :

  • Vous ressentez une douleur qui peut être assez forte au dos.
  • Elle apparait de manière assez brutale.
  • Elle est localisée dans le bas du dos.

Une fois la douleur installée, c’est la catastrophe, on se retrouve souvent démunis. La douleur peut être très intense. 

Mais est-ce grave pour autant ?  Souvent j’ai des patients qui arrivent pliés en deux en urgence, affolés, avec leurs ordonnances dans l’espoir de les prendre en charge rapidement. Que faire quand cela arrive ?

  • 📝 Pour y répondre en BREF :
  • ✓ Il faut être patient et confiant.
  • ✓ Restez actif peu importe l’intensité de la douleur.
  • ✓ La kinésithérapie passive et l’ostéopathie : souvent inutile.
  • ✓ Les médicaments : peuvent être utile.
  • ✓ Le lumbago est généralement sans gravité (dans 95% des cas).

📌 Dans cet article, je me réfère uniquement au lumbago qui est une douleur lombaire aiguë. C’est à dire qui dure moins de 6 semaines. Un autre article sera consacré à la douleur lombaire chronique.😉.

QU’EST-CE QUE L’ON RESSENT LORS D’UN LUMBAGO ?

Le lumbago débute le plus souvent de manière brutale. Voici ce qui ressort le plus souvent lorsque mes patients m’en parlent :

  •   » c’est comme un coup de couteau dans le dos »
  • « on a l’impression d’être bloqué du dos », 
  • « on se sent comme paralysé »
  • « on ne peut plus respirer ».

En général voici leurs explications (et peut être la vôtre aussi 😉): 

  •  » Non mais j’ai du faire un faux mouvement parce que quand c’est arrivé j’étais dans une position un peu bizarre » 
  • « J’ai voulu soulever un carton un peu lourd et c’est à ce moment là que c’est arrivé ! ».

Puis ils finissent par me dire :  » Ah mon pauvre dos, je n’en prends vraiment pas soins, je dois faire plus attention! »

Bon, il y a un peu de vrai dans ces réponses. Mais je dois vous avouer qu’il y a aussi beaucoup d’idées reçues. Et je vous dirai pourquoi un peu plus bas dans l’article ⬇ 🙂.

Lumbago
Lumbago

COMMENT ÊTRE SUR QUE C’EST UN LUMBAGO ? 🤔

Il y a de grandes chances que vous souffriez d’un lumbago si la douleur :

  • Se situe entre le milieu du dos et les fesses.
  • Augmente plutôt lorsque vous bougez.
  • Ne se prolonge pas dans la fesse ou plus bas.
  • Dure depuis quelques heures ou semaines (4 à 6 semaines maximum en général).
  • N’irradie pas dans la fesse ou plus bas.

Mais ce que je vous décris là c’est seulement la manifestation de votre mal de dos c’est-à-dire votre douleur. Mais vous devez peut-être vous demander d’où cela vient exactement ?

📌 En revanche, si vous présentez d’autres symptômes différents de ceux situés au-dessus comme :

  • une douleur présente surtout la nuit ou au repos,
  • de la fièvre,
  • une douleur causée par une chute,
  • une perte de force dans les jambes,
  • une perte de poids inexpliquée,
  • un problème de continence.

Je vous invite à consulter votre médecin traitant histoire d’être sûr qu’il n’y a rien de plus sérieux😉.

ORIGINE DU LUMBAGO

Au risque de vous décevoir la douleur est le résultat de différents facteurs (physique et psychique). N’essayez pas de trouver une raison précise à votre mal de dos, il n’y en a pas.

Mais sachez une chose très importante, la majorité des lumbagos (95%) sont de causes mécaniques c’est à dire dû à :

  • Soit une lésion d’un muscle (spasme musculaire).
  • Soit une lésion d’un ligament (c’est une « corde » fibreuse qui permet d’unir une articulation).
  • Soit une lésion d’un tendon (c’est ce qui permet de rattacher le muscle à l’os) .

Mais est-ce que ces lésions ont de l’importance pour autant ?

GRAVITÉ ET ÉVOLUTION DU LUMBAGO 📈

GRAVE OU PAS GRAVE ?

Comme dit précédemment, le lumbago a le plus souvent une cause d’origine mécanique. Il est bénin dans 95% des cas. C’est d’ailleurs pour cela qu’il n’existe aucun lien entre l’intensité de la douleur et la gravité du mal de dos. Autrement dit si vous vous retrouvez un jour avec le dos complètement bloqué cela ne veut pas forcément dire que c’est grave !

Je vous expliquais plus haut que le lumbago pouvait provoquer des lésions au sein de vos muscles, ligaments, ou tendons. Quand vous lisez le terme « lésion » cela peut avoir une connotation négative. Mais sachez que, quand vous faites du sport, vous créez aussi une lésion de vos fibres musculaires ainsi qu’un étirement de vos ligaments et tendons qui vont aussi être « abimés ».

Ces structures « abimées », vont se régénérer pour être encore plus fortes pour se préparer à de futurs efforts plus intenses. C’est comme ça que notre corps devient plus résistant et plus tolérant à l’effort.

Pour le lumbago c’est un peu pareil sauf que la douleur s’exprime de manière plus intense. 🙂

ÉVOLUTION DU LUMBAGO

Combien de temps dure en moyenne un lumbago ?

  • Vous avez 1 chance sur 3 pour ne plus avoir de douleur du tout au bout de 2 semaines grand max (si c’est 2 semaines et 2 jours ne m’en voulez pas non plus 😉).
  • Votre douleur diminuera, peu importe ce que vous faites dans 95% des cas.
  • Si vous faites partie de ces 5% cela ne veut pas forcément dire que c’est grave (loin de là!). C’est juste que votre douleur est plus gênante et qu’elle s’exprime de manière différente.

📌 Tenez compte que les chiffres présentés exagèrent l’intensité et la durée des douleurs. En effet, les études sont établies en prenant seulement compte les personnes ayant consulté un médecin. Mais beaucoup d’autres ne contact jamais de professionnel de santé lorsqu’elles ont un lumbago. Surtout si la douleur disparaît rapidement après. Donc de quoi être encore plus optimiste ! 😉

Combien de temps peut durer au maximum un lumbago ?

Il n’y a pas de durée maximale exacte pour un lumbago. Mais on sait que, parmi les millions de personnes qui ont un lumbago chaque année, un pourcentage minime aura encore des douleurs au dos au bout de 6 mois voire plus. On parle alors d’un lumbago qui se prolonge dans le temps c’est la lombalgie chronique.

L’évolution de la douleur lors d’un lumbago

Lorsque le lumbago se déclenche, on observe une diminution de l’intensité de la douleur entre son début et sa fin. MAIS on a souvent l’idée reçue (et vous peut être 😉) que la douleur devrait diminuer progressivement entre ces deux périodes.

Et pourtant, la douleur peut fluctuer. C’est-à-dire qu’elle peut réaugmenter alors qu’elle avait diminué. Cela peut vous inquiéter, mais c’est normal. Il existe des dizaines de trajectoires différentes d’évolution de la douleur.

La diminution progressive de la douleur est simplement un type de trajectoire parmi d’autres.

📌 Je vous invite à aller voir mon article sur « les 12 façons dont la douleur peut évoluer lors d’un lumbago ». 👌

LUMBAGO : QUELLES SOLUTIONS ?

QUE FAIRE QUAND UN LUMBAGO VIENT D’ARRIVER ?

Vous venez de faire un geste anodin, porter une charge, ou bien simplement vous vous êtes levés de votre chaise et là, vous ressentez la sensation d’un coup de couteau qui arrive subitement dans le bas de votre dos.

Vous vous sentez bloqués, paralysés, démunis face à cette intense douleur, et êtes surement allés chercher des solutions sur internet. Ce qui est normal. Souvent, ces solutions (quand elles sont vraiment utiles), peuvent fonctionner seulement après le déclenchement de la crise. Mais n ne vous dit pas quoi faire sur le moment et comment agir. Voici mon conseil.

Mon Conseil Kiné ✅

Lorsque le lumbago arrive, immédiatement après, essayez de continuer à bouger, marcher ou du moins de rester immobile le moins possible. Ça peut vous sembler contre intuitif mais cela permet d’envoyer un message à votre cerveau pour lui dire :

« Bon d’accord, le mouvement m’a certes provoqué une douleur mais je continue quand même à bouger car je sais que ce n’est pas grave ». 

C’est ce que je fais aussi quand ça m’arrive. J’ai remarqué une diminution d’au moins 50% de la douleur. L’action dès les premières minutes est donc déterminante pour la suite de vos douleurs.

QUE FAIRE ENSUITE ?

Deux actions sont à mettre en place :

  • 1ère action : Avoir confiance en vous, il faut vous dire que quoi que vous fassiez la douleur diminuera très probablement en quelques jours/semaines.
  • 2ème action : Rester actif et continuer à « faire sa vie ».

Vous vous rendez compte que ces deux actions ne sont pas des actions magiques mais ce sont les seules efficaces que les études ont pu retenir à ce sujet (et il y en a beaucoup !).

Bon je ne vais pas non plus vous dire d’attendre que la douleur passe sans broncher. Il existe des solutions pour atténuer la douleur mais seulement sur le moment. Mais n’allez pas chercher ou espérer des solutions durables ou magiques comme un correcteur de posture, un tapis d’acupression, un siège ergonomique et j’en passe…tout est bon pour vous faire acheter!

⚠️ Attention si un de ces « gadgets » marche pour vous tant mieux, vous pouvez continuer à l’utiliser, je ne suis pas non plus extrême à ce sujet. Cependant je pense que si un de ces produits marche c’est qu’il y a des chances que cela soit dû :

  • Simplement au temps qui passe .
  • De « faire » quelque chose pour soulager vos douleurs.
  • À l’argent que vous avez investi dans ce produit.
  • D’avoir utilisé le gadget au pic de la douleur et que de toute façon elle aurait diminué toute seule.

💊 LES MEDICAMENTS SONT-ILS EFFICACES CONTRE LE LUMBAGO ?

Beaucoup d’études ont été faites pour comparer l’efficacité des médicaments par rapport à un placebo*. Voici ce que l’on sait pour chacun d’entre eux :

Paracétamol

Comparativement au placebo les personnes prenant du paracétamol ne sont pas plus soulagées.

Anti-inflammatoire

Les personnes prenant un anti-inflammatoire sont un peu plus soulagées par rapport au placebo mais seulement sur le court terme.

Myorelaxants

Ils semblent très légèrement plus efficaces par rapport au placebo.

Morphine (tramadol, codéine)

Il n’y a pas assez de données à leurs sujets et leurs effets secondaires ne sont pas à négliger.

placebo : c’est une préparation non médicamenteuse dont la prise peut avoir un effet psychologique bénéfique sur la personne.

Mon Conseil Kiné / Médicaments ✅

Je vous ai présenté les effets de chacun des principaux médicaments généralement proposés pour atténuer votre lumbago. Toutefois, il est important de vous rappeler que ce n’est pas une vérité absolue. Un médicament qui fonctionne pour une personne ne soulagera pas nécessairement une autre. Prenez celui qui vous convient le mieux et n’hésitez pas à en parler à votre médecin ou pharmacien.

 ET LES SÉANCES CHEZ LE KINÉ ?

Il existe aussi des études sur l’effet des séances de kinésithérapie et voici ce que l’on en tire. Les séances de kiné (ou ostéo) ne sont pas forcément utiles si :

Le kiné réalise des séances passives autrement dit :

  • du massage,
  • des électrodes,
  • des manipulations,
  • des étirements.

Le kiné réalise des séances actives autrement dit :

  • des exercices trop spécifiques.

En revanche des séances actives globales du corps peuvent être bénéfiques au patient pour éviter une lombalgie qui se chronicise.

De manière générale, nous les kinés, dans le cas d’un lumbago, avons plutôt un rôle de rassurer le patient pour éviter la dramatisation de la douleur.

📌Dans tous les cas, des séances passives où la personne souffrant du dos reste allongée sur une table semblent non pertinentes.

QUELLES SONT LES AUTRES SOLUTIONS POUR LE LUMBAGO ?

Application de chaud ou froid ? 🔥❄

De manière générale, le chaud soulage plus que le froid. Le lumbago est souvent dû à des contractures des muscles de la région lombaire (bas du dos). Toutefois j’ai connu certains patients à qui le froid les soulageait plus.

Bref encore une fois il n’y a pas de vérité absolue. Mais n’oubliez pas que cela soulage sur le moment. On ne guérit pas plus rapidement. 🙂

Les électrodes (TENS) ⚡️

Il semble que les électrodes soient plus efficaces pour soulager les douleurs aiguës que chronique et donc serait adaptées au lumbago.

Les pistolets de massage

Il peut aussi avoir son intérêt pour soulager la douleur. Mais je le juge moins utile que les solutions précédentes. Je ferai d’ailleurs un article à ce propos car beaucoup de patients m’en parlent. 😉

LES ACCESSOIRES QUE J’UTILISE AU CABINET

MES CHOIX DE COUSSIN CHAUD ET COMPRESSE

(à venir)

MES CHOIX D’ELECTRODES (TENS)

Il existe énormément d’appareils d’électrothérapies et tous ne se valent pas. Faites attention de prendre un appareil avec l’option TENS (stimulation électrique transcutanée). Il permet d’apaiser (sur le moment) les douleurs rhumatismales, tendineuses, articulaires et musculaires en les engourdissant.

📌 Énormément d’études (plus de 1500 !) n’ont pas permis de démontrer l’intérêt du TENS pour les douleurs chroniques. Mais il semble plus efficace pour les douleurs aiguës et donc pour le lumbago, alors pourquoi s’en priver ? 😉

⚠️ Attention, souvent les électrostimulateurs/TENS sont proposés à l’achat avec des arguments de vente qui n’ont pas d’intérêt, comme :

  •  Le nombre de programmes disponibles : 20, 40, 50 et j’ai même vu une fois 65 programmes! Cela n’apporte aucune plus-value à l’efficacité de l’appareil, si ce n’est vous faire vendre plus cher. Dites-vous que plus c’est simple moins c’est cher mais ce qui qui ne veut pas dire moins efficace!
  •  L’option électrostimulateur pour vous muscler : quasiment (pour ne pas dire tous) les TENS font également option électrostimulation. C’est-à-dire qu’ils permettent de « renforcer et tonifier vos muscles ». Là aussi il n’y a aucun intérêt.  L’électrostimulation n’apporte rien. Sauf un cas particulier, où on peut l’utiliser lorsqu’une personne est immobilisée depuis un certain temps (suite à un accident par exemple) afin de stimuler un minimum le muscle et ainsi atténuer la fonte musculaire.
  • Assurez-vous juste d’avoir l’option TENS simple. Rien ne sert d’avoir les options « TENS épaule, TENS dos, TENS cheville » . Cela revient au même, peu importe la zone à soulager, c’est à vous de régler l’intensité 💪🙂.

Comment utiliser son TENS ?

  1. Placez les électrodes sur la zone douloureuse (évitez les zones en contact direct avec l’os).
  2. Réglez l’intensité de manière à ressentir des tapotements, picotements (évitez la contraction musculaire, c’est-à-dire que le muscle « bouge »).
  3. Augmentez progressivement l’intensité pendant la séance, car avec le temps vous allez moins ressentir les picotements.
  4. Gardez les électrodes entre 20 et 30 min, vous pouvez faire plusieurs séances par jour si vous voulez.

LES 10 POINTS CLÉS À RETENIR 🔑 : LUMBAGO QUELLES SOLUTIONS ?

  1.  Un lumbago n’est pas dû à un « faux mouvement ». C’est seulement que votre dos n’est pas encore habitué à ce mouvement.
  2.  Une douleur qui s’installe subitement en bas du dos, localisée dans cette zone et qui augmente lors du mouvement, est très probablement un lumbago.
  3. Dans 95% des cas le lumbago est d’origine mécanique et est de nature bénigne.
  4. Vous avez 1 chance sur 3 pour ne plus avoir mal du tout au bout de 2 semaines (sans rien faire).
  5. Lors d’un épisode de lumbago, la diminution de la douleur n’est pas forcément progressive (la douleur peut réaugmenter).
  6. Lorsque la crise se déclenche continuez à bouger sur l’instant, ne restez pas immobile.
  7. Par la suite essayez de rester actif et gardez confiance. 💪💪
  8. Les médicaments peuvent avoir leur utilité. 💊
  9. Les séances passives (kiné/ostéo) sont souvent inutiles sur le moment.
  10. L’application de chaud (ou froid) et l’utilisation de TENS soulagent la douleur sur l’instant.

SOURCES SCIENTIFIQUES 📚

Articles similaires
Santé

Traitement des Blessures : Chaleur, Froid, Repos ? Que (vraiment) faire ?

8 Minutes de lecture
Dans le vaste univers des premiers soins et du traitement des blessures 🚑, l’application de froid sur une blessure est presque un…
SantéSport

Rupture du Tendon d'Achille : Quelle rééducation faire ? Mes 2 Conseils

14 Minutes de lecture
Se remettre d’une rupture du tendon d’Achille peut sembler une montagne 🏔️ à escalader, mais avec les bons outils 🛠️ et conseils,…
Santé

Œdème post-opératoire : Grave ? Que faire ? Conseil de Kiné

9 Minutes de lecture
Vous venez de subir une opération et vous constatez un œdème post-opératoire ? Vous vous interrogez sur la gravité de ce gonflement…
Ne manquez rien de mes conseils !

Rejoignez ma liste privée pour ne rien manquer de mes conseils pratiques toutes les semaines.