VOTRE KINESITHERAPEUTE DU SPORT.

Santé

Arthrose : A-t’on Mal en Raison de l’Absence de Cartilage ?

10 Minutes de lecture

L’arthrose est l’une des affections qui suscite le plus d’idées reçues. Par exemple, certains pensent que l’activité physique aggrave l’arthrose, que la présence d’arthrose entraîne nécessairement de la douleur. Ou bien encore que la dégradation du cartilage n’est pas normale.

Je vais m’attarder aujourd’hui sur ce dernier point, à savoir le cartilage. Plus précisément sur le lien potentiel entre la dégradation du cartilage et la douleur.

Je pense qu’il est important d’essayer de vous apporter des réponses sur l’origine de vos douleur (lorsque cela est possible). Souvent, on vous dit qu’il faut prendre telle chose ou faire telle activité pour aller mieux. Mais on n’approfondit pas davantage par manque de temps… Alors, allons-y ! 😉

L’ARTHROSE, CE N’EST PAS CE QUE VOUS CROYEZ

L’arthrose est une pathologie rhumatismale très répandue. Environ 65% des personnes âgées de plus de 65 ans en sont concernées. Elle est définie comme une dégradation progressive du cartilage dans les articulations et peut toucher n’importe quelle d’entre elles. Le cartilage est une substance lisse et élastique qui recouvre les extrémités des os. Il joue un rôle essentiel d’amortisseur entre ces surfaces osseuses.

Mais pourquoi le cartilage disparaît-il ? Car c’est une structure non vascularisée et dépourvue de nerfs, sa dégradation est donc irréversible.

Une idée largement répandue est que l’absence de cartilage provoquerait la douleur, car les os entrent en contact et s’érodent. Avant de voir si cela est vrai, il faut bien comprendre que l’arthrose est une conséquence à la dégradation du cartilage. C’est à dire que votre articulation va réagir, se remodeler en l’absence de ce cartilage. Et c’est cette réaction que l’on nomme arthrose.

L’arthrose est donc en quelque sorte une réorganisation de votre articulation. Votre corps essai tant bien que mal de compenser cette dégradation qui peut être douloureuse. Comment se réorganise alors l’articulation ?

📌 L’arthrose est une réaction à la dégradation du cartilage.

Avant de voir comment s’organise une articulation, voyons de quoi elle est constituée.

CONSTITUTION D’UNE ARTICULATION 🔬

Une articulation est constituée de trois tissus principaux :

LE CARTILAGE ARTICULAIRE

Le cartilage articulaire est un tissu spécial qui recouvre les extrémités des os au niveau des articulations. Imaginez le comme un matelas souple et lisse entre les os. Il permet un mouvement fluide et sans friction. Sa composition principale est de l’eau, qui est piégée dans une sorte de gelée appelée matrice extracellulaire. Cette matrice est constituée de fibres de collagène et de cellules spéciales appelées chondrocytes.

Les chondrocytes sont les gardiens du cartilage. Ils veillent à maintenir un équilibre entre la construction et la dégradation de la matrice extracellulaire.

  • Ils produisent de nouvelles fibres de collagène pour renforcer le cartilage.
  • Libèrent des enzymes pour décomposer les parties endommagées. Cela permet au cartilage de se régénérer et de rester en bon état.

MAIS le cartilage a ses limites. Il a une capacité de guérison limitée et peut être endommagé par une usure excessive.

LA MEMBRANE SYNOVIALE

Il s’agit du tissu qui tapisse l’intérieur de la capsule articulaire. Il est responsable de la production du liquide synovial, qui assure la lubrification du cartilage.

L’OS SOUS-CHONDRAL

C’est la couche d’os qui se situe entre le cartilage et l’os.

LA CAPSULE ARTICULAIRE

Elle unit les deux os qui interviennent dans une articulation. C’est un manchon fibreux qui englobe les éléments cités précédemment.

Douleur et Cartilage

ARTHROSE : LE REMODELAGE ARTICULAIRE

L’arthrose provoque des changements dans la structure et le fonctionnement des articulations affectées. Lorsque l’arthrose se développe, les tissus articulaires cités plus haut peuvent être endommagés.

L’OS SOUS-CHONDRAL

Il devient dur et se fissure, formant des 1kystes. Les tentatives de réparation osseuse entraînent une densification de l’os sous-chondral et la formation 2d’ostéophytes. Ces ostéophytes sont en quelque sorte des « réparateurs » qui se développent pour stabiliser et sécuriser l’articulation.

1Kystes : ce sont des poches entourées d’une membrane isolée de l’organisme. Ils contiennent du liquide ou de l’air;

2Ostéophytes : correspondent à des excroissances osseuses sur les bords de l’articulation.

LA MEMBRANE SYNOVIALE

Le tissu qui tapisse l’articulation, s’épaissit et produit du liquide synovial en excès, qui devient moins visqueux.

Les tendons et les ligaments autour de l’articulation peuvent également être irrités, entraînant des tendinites et des rétractions. Ce qui a pour conséquence une articulation moins mobile. De plus, les muscles qui sont autour peuvent s’affaiblir, perdant ainsi leur efficacité dans le soutien de l’articulation.

ARTHROSE ET GENOU

Dans le cas du genou, on va retrouver les ménisques. Ce sont des structures en forme de croissant situées à l’intérieur de l’articulation. Ils peuvent se fissurer et se fragmenter, contribuant ainsi à la douleur.

ARTHROSE ET COLONNE VERTEBRALE

En cas d’arthrose de la colonne vertébrale, il peut y avoir un épaississement et une prolifération des ligaments et des structures postérieurs à la colonne vertébrale. Cela peut entraîner une compression de la moelle épinière et des racines nerveuses. Ce qui peut provoquer de la douleur et des problèmes de mobilité.

📌 Attention, les deux exemples que je viens de vous citer, le genou et de la colonne vertébrale, sont des situations assez rares et extrêmes.

📌 En bref, l’arthrose provoque des modifications dans les tissus articulaires. Ce qui affecte la structure et le fonctionnement de l’articulation.

Arthrose et Douleur
Arthrose et Douleur

LES SYMPTOMES DE L’ARTHROSE

Il existe une multitude de symptômes, voici dans l’ordre du plus fréquent au moins fréquent :

  • La raideur articulaire : c’est une raideur assez typique qui dure habituellement moins de 30 minutes, souvent le matin au levé ou après une période d’inactivité.
  • La perte de mobilité.
  • Une douleur intermittente, avec des périodes de douleur aiguë.
  • Des craquements ou crépitations lorsqu’on mobilise l’articulation.
  • Un gonflement de l’articulation atteinte.

Parlons du troisième symptôme : la douleur. C’est probablement le symptôme qui vous affecte le plus si vous êtes atteint d’arthrose. Une idée fausse répandue est que la douleur est due à la disparition du cartilage, car il entraîne un contact direct entre les os.

En réalité, la situation est un peu plus complexe. Mais ne vous inquiétez pas, je vais vous expliquer cela de manière simple et claire 😉, c’est par ici ↓.

DOULEUR LIÉE À L’ARTHROSE

En faite, la douleur provoquée par l’arthrose peut être du à trois grands facteurs :

  1. Inflammatoire
  2. Nerveux
  3. Cérébraux

1. INFLAMMATION ET DOULEUR 🔥

Lorsque nos articulations subissent un remodelage, il se produit souvent un processus inflammatoire associé. Cette inflammation est en réalité une réponse naturelle de notre corps pour faciliter le remodelage articulaire. Elle permet le transport des molécules nécessaires à cette réparation.

Lors de cette inflammation, différentes substances, telles que les cytokines et les prostaglandines, sont libérées. Ces substances jouent un rôle important dans la stimulation des nocicepteurs. Ce sont les nerfs responsables de la sensation de douleur. On peut les considérer comme les « nerfs du danger » 🚨 de notre corps. Ils nous avertissent lorsque quelque chose ne va pas.

En plus de cela, les macrophages, qui sont des cellules spécialisées dans le nettoyage des débris et des substances indésirables, participent également à la stimulation des nocicepteurs. Leur présence dans l’articulation enflammée contribue à amplifier la sensation douloureuse.

📌 Ainsi, lorsque notre corps subit un remodelage articulaire, il se produit un processus inflammatoire. Il implique la libération de substances et l’activation des nocicepteurs. Tout cela contribue à l’apparition de la douleur associée à l’arthrose.

2. NERF ET DOULEUR ⚡️

Lorsque du remodelage, cela peut également perturber les nerfs présents dans la capsule articulaire et les ligaments. Ce qui peut causer de la douleur. Les nerfs sont un peu comme des fils électriques qui envoient des signaux de douleur au cerveau. Lorsqu’ils sont stimulés pendant le remodelage, cela déclenche la sensation de douleur.

Mais le corps a des mécanismes de réparation spéciaux pour aider à guérir les nerfs endommagés. Les cellules gliales, qui sont des sortes d’assistants dans le système nerveux, jouent un rôle important dans ce processus de réparation. Elles aident à protéger et à régénérer les nerfs blessés.

Cependant, il se peut que ces cellules gliales, en tentant de réparer les nerfs, puissent également envoyer des signaux supplémentaires de douleur. Cela peut expliquer pourquoi la douleur persiste malgré les efforts de réparation.

📌 En bref, lorsque les articulations subissent un remodelage, cela peut causer des dommages aux nerfs, ce qui peut déclencher la douleur. Le corps a des mécanismes de réparation pour guérir ces nerfs. Mais parfois, ces mécanismes peuvent également contribuer à la sensation de douleur.

3. CERVEAU ET DOULEUR

Enfin, il semblerait que notre cerveau accorde une grande attention à la stimulation des capteurs de douleur présents dans nos articulations : nos fameux nocicepteurs. Lorsqu’ils sont activés, le cerveau réagit en facilitant leur excitation. Ce qui peut entraîner une forte activité dans la partie du cerveau appelée amygdale.

Cette amygdale est responsable de nos émotions. Elle peut nous faire ressentir des choses désagréables, comme de l’anxiété mais aussi… de la douleur. Ainsi, lorsque nos articulations sont douloureuses, notre cerveau peut amplifier cette sensation désagréable. Ce qui peut rendre la situation encore plus difficile à vivre.

MAIS QUE FAIRE ALORS ? QUE NOUS DISENT LES ÉTUDES POUR L’ARTHROSE ? 📖

Un grand nombre d’études ont été menées sur l’arthrose, et en fin de compte, il n’existe pas de remède miracle. À ce jour, trois solutions ont été identifiées : l’exercice actif, les infiltrations et la chirurgie.

EXERCICE THERAPEUTIQUE ET ARTHROSE 🏃🏻

Lorsqu’il s’agit de traiter l’arthrose, il existe différentes approches à considérer. L’une d’entre elles est l’exercice thérapeutique progressif, qui se révèle être une option très intéressante. En quoi cela consiste-t-il ? Eh bien, il s’agit d’un programme d’exercices spécialement conçu pour les personnes atteintes d’arthrose. Son objectif est d’aider à soulager la douleur et à améliorer la fonction articulaire.

Il présente de nombreux avantages. Tout d’abord, il a des effets anti-inflammatoires. Ce qui signifie qu’il peut réduire les processus inflammatoires dans les articulations touchées par l’arthrose. Il permet par la suite au corps de s’adapter progressivement à de nouvelles contraintes.

En augmentant graduellement l’intensité et la fréquence des exercices, vous pouvez renforcer les muscles autour de vos articulations et améliorer leur flexibilité. Cela peut non seulement réduire la douleur, mais aussi améliorer votre capacité à bouger et à fonctionner au quotidien 💪.

📌 L’exercice thérapeutique progressif est un traitement de première intention pour diminuer la douleur liée à l’arthrose grâce à ses effets anti-inflammatoires et à l’adaptation progressive du corps à la contrainte.

INFILTRATIONS ET ARTHROSE 💉

Une autre option dont vous avez peut-être entendu parler sont les infiltrations. Il s’agit d’injections de substances anti-inflammatoires directement dans l’articulation touchée. Bien que leur efficacité ne soit pas unanimement reconnue, certaines personnes ont signalé un soulagement temporaire de la douleur après ces injections.

📌 Les infiltrations ne traitent pas la cause sous-jacente de l’arthrose, mais elles peuvent vous offrir un certain soulagement si d’autres traitements ne suffisent pas à soulager vos symptômes.

CHIRURGIE ET ARTHROSE 😷

Enfin, dans les cas où les traitements non chirurgicaux échouent, la chirurgie peut être envisagée. Cependant, il est important de souligner que la chirurgie n’est généralement pas la première option proposée. Elle est réservée aux cas où les autres traitements n’ont pas réussi à soulager la douleur ou à améliorer la fonction articulaire.

Les options chirurgicales comprennent l’arthroplastie, qui consiste à remplacer l’articulation, ou l’arthrodèse, qui implique la fusion de l’articulation. Il est essentiel de discuter avec votre professionnel de la santé pour déterminer si la chirurgie est une option appropriée pour vous, en tenant compte de vos symptômes et de votre état de santé global.

📌 La chirurgie peut être envisagée en cas d’échec du traitement conservateur.

✅ MON CONSEIL ET AVIS KINÉ : ARTHROSE ET DOULEUR

Ces explications peuvent sembler anxiogènes, mais il faut garder à l’esprit une chose : l’arthrose n’est pas systématiquement douloureuse. On peut alors se demander pourquoi, dans certains cas, l’arthrose peut être indolore. Malheureusement, je n’ai pas de réponse à vous fournir. Je n’ai trouvé aucune information à ce sujet dans la littérature scientifique.

Vous avez peut-être remarqué que j’ai mis le terme « pathologie » entre guillemets lorsque je parlais de l’arthrose. En réalité, je ne considère pas l’arthrose comme une pathologie, mais plutôt comme un phénomène dégénératif NORMAL. Son caractère pathologique varie en fonction du stade et de la présence de douleurs.

Je vois plutôt l’arthrose comme un phénomène naturel. Ce qui peut être pathologique, c’est la vitesse à laquelle le cartilage se dégrade au fil du temps. Je suis prêt à parier (si vous avez moins de 25 ans) que si l’on réalise une radiographie de l’une de vos articulations, on y trouvera des signes d’arthrose. Mais ça ne veut pas dire pour autant dire que cela est pathologique.

Pour guérir de l’arthrose, ne cherchez pas de solutions miracles, comme celles que l’on voit souvent sur les réseaux sociaux, telles que :

  • Les crèmes
  • Les compléments alimentaires 💊
  • Le baume du tigre
  • L’homéopathie
  • Les huiles essentielles
  • La chiropraxie ou l’ostéopathie

Ces solutions sont faciles à appliquer, mais aucune d’entre elles n’a démontré d’effet significatif sur la douleur et la qualité de vie.

Cela nous ramène donc à notre bon vieux remède qui peut sembler moins attrayant : l’exercice physique. C’est le seul traitement qui a prouvé son efficacité sur la douleur et l’amélioration de la qualité de vie au quotidien… Alors, enfilez vos baskets ! 👟😊

LES POINTS CLÉS À RETENIR 🔑 : ABSENCE DE CARTILAGE ET DOULEUR

  1. L’arthrose est une conséquence de la dégradation du cartilage qui vise à protéger et renforcer l’articulation.
  2. Ce processus de protection se manifeste par un remodelage de l’articulation : l’os sous-chondral se densifie, des ostéophytes se forment, la membrane synoviale s’épaissit et s’enflamme.
  3. Le remodelage peut être à l’origine de la douleur, l’un des symptômes de l’arthrose.
  4. Ce n’est pas la dégradation du cartilage en elle-même qui est responsable de la douleur car il n’est pas innervé.
  5. C’est plutôt l’inflammation, la réparation des nerfs et notre cerveau qui amplifient la douleur.
  6. L’exercice thérapeutique est le moyen à privilégier, soit seul soit en association avec des infiltrations.
  7. La chirurgie est une option envisageable, mais elle est généralement utilisée en dernier recours.

SOURCES SCIENTIFIQUES 📚

Articles similaires
Santé

Traitement des Blessures : Chaleur, Froid, Repos ? Que (vraiment) faire ?

8 Minutes de lecture
Dans le vaste univers des premiers soins et du traitement des blessures 🚑, l’application de froid sur une blessure est presque un…
SantéSport

Rupture du Tendon d'Achille : Quelle rééducation faire ? Mes 2 Conseils

14 Minutes de lecture
Se remettre d’une rupture du tendon d’Achille peut sembler une montagne 🏔️ à escalader, mais avec les bons outils 🛠️ et conseils,…
Santé

Œdème post-opératoire : Grave ? Que faire ? Conseil de Kiné

9 Minutes de lecture
Vous venez de subir une opération et vous constatez un œdème post-opératoire ? Vous vous interrogez sur la gravité de ce gonflement…
Ne manquez rien de mes conseils !

Rejoignez ma liste privée pour ne rien manquer de mes conseils pratiques toutes les semaines.